Une femme enceinte peut-elle aller skier ?

Dernière mise à jour: février 2013 | 7345 visites
ski-langl-zw-170.jpg

news Une femme enceinte peut-elle pratiquer le ski alpin ? Doit-elle s'en tenir à des promenades ? Le ski de fond est-il un bon compromis pour celles qui redoutent les chutes ?

Selon le Dr Luc Baeyens, gynécologue et médecin du sport à l'Hôpital Brugmann (Bruxelles), "le ski n'est pas formellement interdit. Toutefois, tout dépend du déroulement de la grossesse, de l'état de santé de la maman et de celle du foetus. Si la dame n'a jamais pratiqué de ski auparavant, il est préférable qu'elle ne se lance pas en cours de grossesse. De plus, elle doit se ménager et toujours faire preuve d'une grande prudence."

Le ski alpin

Il exige endurance, préparation physique et souplesse. Il peut occasionner des blessures aux articulations et aux muscles. Dès le début de la grossesse, la femme enregistre une faiblesse musculaire, ce qui accroît les risques.

A partir du cinquième mois, on observe des problèmes de coordination des mouvements, ce qui ne va évidemment pas sans danger pour la mère comme pour son enfant.

Les coups directs ou indirects dans le ventre peuvent occasionner un décollement du placenta ou des contractions prématurées. Ces soucis peuvent se présenter à partir du quatrième ou du cinquième mois de grossesse, rarement avant.

Les seins devenant de plus en plus sensibles, un impact peut s'avérer particulièrement douloureux.

"Jusqu'au quatrième ou cinquième mois de grossesse, il n'existe donc pas de contre-indication chez la femme enceinte en bonne santé et en bonne condition physique", indique le Dr Baeyens. Après, place à la promenade et au repos au coin du feu.

Le ski de fond

Le ski de fond représente une excellente alternative car il permet à la femme enceinte de goûter aux joies de la neige et de pratiquer une activité physique en plein air sans s'exposer à des risques importants de chutes. Le Dr Baeyens ajoute que lorsque la grossesse se déroule parfaitement, le ski de fond peut être pratiqué jusqu'à un stade avancé de la gestation. "La maman ne devra cependant pas trop forcer afin d'éviter une fatigue excessive."


publié le : 06/02/2013 , mis à jour le 05/02/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci