ad

Toux et rhume chez l’enfant : les nouvelles recommandations

Dernière mise à jour: avril 2013 | 4370 visites
kind-siroop-170-_400_05.jpg

news Les autorités sanitaires belges ont réévalué la balance bénéfices-risques des médicaments utilisés contre la toux et le rhume chez l’enfant.

L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) indique que cette évaluation conduit à l’adaptation progressive des notices. Trois points majeurs sont à retenir.

Les antitussifs. Il s’agit des médicaments à base de clopérastine, codéine et ses dérivés (dihydrocodéine, étylmorphine et thébacone), dextrométhorphane, lévodropropizine, noscapine, pentoxyvérine et pholcodine, ainsi que de l’expectorant guaifénésine.
---> Tous ces produits sont contre-indiqués chez les enfants de moins de 6 ans.
---> La codéine et ses dérivés sont soumis à prescription : cette décision s’applique à tous les âges.

Les vasoconstricteurs à usage nasal. Il s’agit de l’éphédrine, de la naphazoline, de l’oxymétazoline, de la phényléphrine, de la tramazoline et de la xylométazoline.
---> Pour tous ces produits, il est recommandé de limiter le traitement à cinq jours maximum et d’utiliser en première intention des solutions salines : cette recommandation s’applique à tous les âges.
---> L’éphédrine, la naphazoline, la phényléphrine et la tramazoline sont contre-indiquées chez les enfants de moins de 7 ans.

Les médicaments sous forme liquide. Un bouchon de sécurité devient obligatoire afin d’éviter une ingestion massive accidentelle.

[Source : Folia Pharmacotherapeutica]


publié le : 23/04/2013 , mis à jour le 22/04/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci