Pour moins manger, il faut se concentrer

Dernière mise à jour: mai 2013 | 4255 visites
123-p-vr-eten-mond-groenten-170-2.jpg

news Une nouvelle étude confirme l’importance d’accorder une grande attention à ce que l’on mange, afin de diminuer les quantités ingérées pendant ce repas et lors du suivant.

C’est une méta-analyse d’une vingtaine d’études antérieures qui a été réalisée par cette équipe de l’université de Liverpool. Toutes avaient porté sur l’influence de la concentration, de l’attention ou de la mémoire sur les apports caloriques ; l’intention consistant à dégager des stratégies pour limiter les quantités et ainsi aider ceux qui souhaitent perdre du poids.

La conclusion majeure peut être résumée en une phrase : être distrait pendant que l'on mange – regarder la télévision, lire un magazine, surfer sur Internet… - conduit à une prise alimentaire accrue, sur le moment et lors du prochain repas. Et ceci tout simplement parce que les informations sur ce qui est consommé ne sont pas suffisamment bien « imprimées » dans le cerveau, qui semble alors considérer que l’organisme n’a pas eu sa dose. A contrario, le souvenir d’un dernier repas copieux réduit les quantités avalées pendant le suivant. En pratique, il est donc important de prêter une grande attention à ce que l’on mange. Mâcher lentement y participe, tout en stimulant la sensation de satiété.

[Source : The American Journal of Clinical Nutrition]


publié le : 07/05/2013 , mis à jour le 06/05/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci