Une cure de bactéries pour perdre du poids

Dernière mise à jour: mai 2013 | 4501 visites
123-p-vr-gewicht-dieet-170-5.jpg

news La perte de poids consécutive à un by-pass gastrique n’est pas uniquement liée à la restriction alimentaire, mais aussi à des modifications de la flore intestinale. Une voie de recherches prometteuse.

Les effets métaboliques de la chirurgie bariatrique (la chirurgie de l’obésité) sont de plus en plus explorés. Au-delà de son caractère mécanique (diminution des quantités de nourriture ingérées), elle induit des processus qui intriguent les spécialistes. Il en va ainsi de cette équipe de l’université de Harvard (Etats-Unis), qui a conduit des recherches dont les résultats dégagent des perspectives intéressantes.

Nous en sommes encore à un stade initial, mais néanmoins prometteur. Les expériences ont été conduites sur des souris. Plusieurs ont subi un by-pass (pontage) gastrique, une technique consistant à réduire le volume de l’estomac tout en modifiant le circuit digestif. Des échantillons de bactéries intestinales « modifiées » ont ensuite été prélevés chez ces rongeurs, puis administrés à des congénères qui n’avaient pas subi cette intervention.

Résultat : une perte de poids rapide, de 20% en moyenne. Les auteurs considèrent donc que les modifications induites par le by pass gastrique sur la flore intestinale contribuent elles aussi à l’amaigrissement, et de manière significative. L’idée, poursuivent-ils, serait de parvenir à reproduire chez l’être humain cette approche totalement nouvelle, qui reposerait sur l’administration de bactéries intestinales amaigrissantes.

Source: Science Translational Medicine (http://stm.sciencemag.org)
publié le : 29/05/2013 , mis à jour le 28/05/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci