ad

Des champignons de la tête aux pieds

Dernière mise à jour: août 2013 | 9419 visites
123-vr-voeten-nagellak-rood-170_03.jpg

news Des dizaines de genres de champignons « colonisent » le corps humain. Mieux les identifier permettra de mieux les traiter.

Les infections fongiques sont en constante augmentation, alors que leur diagnostic et leur traitement soulèvent de sérieuses difficultés. La prise en charge complexe de ces mycoses se heurte à une certaine méconnaissance combinée à une grande coriacité des agents qui en sont à l’origine. Une équipe des instituts nationaux américains de la santé (NIH) a entrepris de mieux identifier les champignons présents sur la peau.

Les champignons adorent les pieds


Des prélèvements ont été effectués sur des individus en bonne santé, afin de dresser une cartographie des populations « normales », et de disposer ainsi d’un cadre de travail pour l’étude des infections fongiques. Une quinzaine de sites du corps ont été ciblés et l’ADN de tous les champignons a été passé au crible. Au total, les chercheurs recensent une petite centaine de variétés.

Sur la tête et le tronc, c’est le genre Malassezia (une levure impliquée dans la dermite séborrhéique) qui prédomine. Peu de champignons sont localisés sur les mains (par contre, les bactéries y pullulent). A contrario, ils sont nombreux et très diversifiés sur les pieds (ongles, orteils, talons…), avec un grand potentiel infectieux. Les auteurs observent que la population fongique est très dépendante du site du corps (et similaire de chaque côté), bien davantage que des particularités entre individus.

Cette étude souligne combien les champignons sont des hôtes privilégiés de la peau humaine, permet de mieux connaître leurs sites de prédilection et ouvre la voie à des diagnostics et à des traitements plus pertinents.

Source: Nature (www.nature.com)
publié le : 09/08/2013 , mis à jour le 08/08/2013
ad
pub