Voyage vers Mars : ce n’est pas gagné

Dernière mise à jour: juillet 2013 | 4154 visites
123-astronaut-ruimte-170-12.jpg

news La conquête de la planète Mars se heurte à des difficultés colossales : parmi celles-ci, il y a la protection des astronautes contre les rayons cosmiques qui vont bombarder sans répit le vaisseau spatial.

Dans le cadre de la mission Mars Science Laboratory (qui a acheminé le rover Curiosity), la Nasa a procédé à l’étude détaillée du rayonnement cosmique à l’aide d’un détecteur placé à l’intérieur de l’engin spatial. Durant 253 jours (entre novembre 2011 et août 2012), cet appareil a calculé la quantité de particules qui avaient pénétré le blindage. Pour faire court, cela représente pour un être humain l’équivalent de l’exposition à un scanner par semaine.

Conséquence : un risque de cancer, d’atteinte cardiaque ou de lésions du système nerveux central. L’agence spatiale américaine analyse à présent ces résultats, et considère déjà qu’ils dégagent deux enseignements préliminaires : le blindage doit absolument être renforcé et la durée du voyage encore réduite (pour au moins passer sous la barre des 186 jours). Ceci ne tient pas compte des autres effets (physiques et psychologiques) de ces missions, ni des conditions de séjour sur la planète rouge…

Source: Science (www.sciencemag.org) via Santé Log
publié le : 11/07/2013 , mis à jour le 10/07/2013
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci