Hallucinations : ces insupportables voix dans la tête

Dernière mise à jour: août 2013 | 3681 visites
123-vr-psych-angst-bang-paars-170_01.jpg

news Une équipe britannique a mis au point une toute nouvelle approche du traitement des hallucinations auditives, en confrontant le patient à un avatar.

En l’occurrence des patients schizophrènes, sachant qu’entendre des voix – effrayantes, déstabilisantes… - est l’un des symptômes fréquents de cette maladie. L’idée développée par cette équipe de l’University College London consistait à tester l’efficacité d’un affrontement direct entre le patient et ses hallucinations, plutôt que d’essayer de les ignorer, de ne pas s’engager avec elles.

Une vingtaine de schizophrènes en échec de traitement ont été invités à créer un visage par ordinateur – un avatar – doté d’une voix la plus ressemblante possible à celle qu’ils entendaient dans leur hallucinations. Un thérapeute, installé dans une pièce séparée, disposait d’un logiciel lui permettant de parler en temps réel avec le patient via l’avatar (avec la voix reconstituée, donc). Il pouvait aussi s’adresser directement au malade, sans modification de la voix cette fois.

La voix du diable


Au fil de la discussion, le thérapeute a placé de plus en plus l’avatar sous le contrôle du patient, tout en tenant des propos plus aimables et encourageants. Résultat : une nette amélioration, avec une réduction de la fréquence et de l’intensité des hallucinations et une diminution de la peur et des difficultés à contrôler ces voix.

Les auteurs citent le cas d’un patient qui entendait la voix du diable depuis une quinzaine d’années, et plus du tout après quelques séances. Un essai clinique sur une plus large échelle est en cours, afin d’évaluer la pertinence de l’approche – très prometteuse – sur un plus grand nombre de patients.

Source: British Journal of Psychiatry (http://bjp.rcpsych.org) via Santé Log
publié le : 04/08/2013 , mis à jour le 03/08/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci