Aéroports : les scanners corporels sont sans danger

Dernière mise à jour: septembre 2013 | 2248 visites
scan-luchthaven-170_400_05.jpg

news Une évaluation réalisée par des physiciens indépendants aboutit à la conclusion que les rayonnements des scanners (les portiques de sécurité) dans les aéroports sont extrêmement faibles.

Le sujet pose question à de nombreux passagers, qui craignent les effets néfastes de ces systèmes de visualisation. Les tests réalisés à ce jour n’avaient décelé aucun risque, mais des physiciens américains ont néanmoins décidé de procéder à des mesures totalement indépendantes des fabricants et des autorités.

Une dizaine de scanners corporels, en usage dans plusieurs aéroports internationaux US, ont été pris en considération. Les mesures montrent qu’il faudrait passer quelque 22.500 scanners corporels en un an pour atteindre la dose annuelle maximale de sécurité. En 2012, des spécialistes français avaient abouti à un constat similaire.

Source: Rapport de l’American Association of Physicists in Medicine (www.aapm.org/default.asp)
publié le : 01/10/2013 , mis à jour le 30/09/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci