Alcool : les mauvaises habitudes du cerveau

Dernière mise à jour: octobre 2013 | 8170 visites
123-p-vr-alcohol-170-10.jpg

news Une équipe américaine apporte un nouvel éclairage sur les mécanismes biologiques qui conduisent à l’abus d'alcool.

Des études antérieures ont montré que le cerveau des personnes dépendantes à l’alcool présentait des anomalies dans les processus de prise de décision et de contrôle des impulsions, alors que la zone cérébrale (le striatum dorsal) impliquée dans la motivation et la formation des habitudes réagissait de manière singulière. Des spécialistes du Scripps Research Institute (Californie) ont essayé de mieux comprendre tout cela.

Ils ont procédé sur un modèle animal, en exposant des souris à des vapeurs d’alcool. Après dissection, l’observation microscopique met en évidence des changements profonds dans la structure du striatum dorsal, avec des caractéristiques qui montrent que cette région cérébrale s’est modifiée au fur et à mesure des expositions à l’alcool. Et ceci au détriment de l’activité du cortex préfrontal, essentiel dans la maîtrise de l’humeur et dans la prise de décision.

Comme l’explique Santé Log, « les auteurs suggèrent que la consommation excessive d’alcool entraîne bien une adaptation du striatum et une augmentation de son rôle de contrôle sur le comportement. En quelque sorte, la zone vouée à l’habitude prend le pas sur celle liée à la décision ». Il s’agit d’une voie d’explication possible de l’émergence d’un comportement compulsif, ce qui pourrait contribuer à la mise au point d'un traitement visant à « renormaliser » le fonctionnement du striatum.

Source: PNAS (www.pnas.org)
publié le : 18/10/2013 , mis à jour le 17/10/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci