L’huile d’olive, un véritable trésor

Dernière mise à jour: janvier 2014 | 8230 visites
olijfolie-170_400_03.jpg

news Une nouvelle étude souligne les bienfaits de l’huile d’olive pour la protection contre les maladies cardiovasculaires.

Comme l’explique le Dr Philippe Tellier (Journal international de médecine), « en Espagne, les facteurs de risque cardiovasculaire ne cessent de gagner du terrain. Pourtant, la fréquence des maladies cardiovasculaires n’a pas augmenté proportionnellement, contrairement à d’autres pays industrialisés. Comprendre la raison de ce déphasage méritait bien une étude de grande envergure ».

Une équipe de l’université de Navarre s’y est attelée. Quelque cinq mille adultes, représentatifs de la population espagnole, ont été recrutés dans une centaine de centres de santé répartis sur l’ensemble du territoire. Toute une série de paramètres ont été analysés : poids, taille, indice de masse corporelle (IMC), rapport tour de taille-tour de hanches, pression artérielle, glycémie (taux de sucre dans le sang)…

Le résultat montre que ceux qui intègrent habituellement l’huile d’olive dans leur régime alimentaire affichent des paramètres bien plus favorables pour au moins trois critères : l’obésité, la glycorégulation (la régulation de la glycémie) et le taux de bon (HDL) cholestérol.

Le Dr Tellier commente : « Cette étude est un plaidoyer pour la consommation d’huile d’olive, avec un effet favorable sur différents facteurs qui participent au risque cardiométabolique et exposent aux maladies cardiovasculaires. Le bénéfice est particulièrement net chez les patients sédentaires, en surpoids ou diabétiques ».

Source: European Journal of Clinical Nutrition (www.nature.com/ejcn/index.h)
publié le : 02/02/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci