Trop de cholestérol nuit aussi au cerveau

Dernière mise à jour: mars 2014 | 8324 visites
hers-ekg-tek-170_400_12.jpg

news Les taux de cholestérol n’ont pas qu’un impact sur la santé cardiovasculaire : ils sont aussi associés au bon fonctionnement du cerveau.

La relation entre un niveau élevé de cholestérol et le risque accru de démence, singulièrement de maladie d’Alzheimer, avait déjà été suggéré. Mais ces recherches conduites par une équipe de l’université de Californie (Davis) vont plus loin, puisqu’elles établissent un lien direct entre le cholestérol et la présence de plaques amyloïdes dans le cerveau. Or, ces dépôts sont caractéristiques de maladies neurodégénératives comme Alzheimer.

Les spécialistes américains ont examiné par PET scan les caractéristiques cérébrales de quelque deux cents personnes âgées (hommes et femmes), atteintes ou non de démence légère. Le résultat montre que :

• une valeur élevée de LDL (mauvais) cholestérol et faible de HDL (bon) cholestérol est associée à des dépôts plus importants de bêta-amyloïde (constitutif de la plaque amyloïde)
• au contraire, des taux élevés de bon cholestérol et faibles de mauvais cholestérol sont corrélés à des concentrations moins importantes de bêta-amyloïde

Il est donc important, poursuivent les auteurs, de surveiller les niveaux de cholestérol de près, non seulement pour la santé vasculaire mais aussi pour les facultés cérébrales. Le médecin traitant évaluera la pertinence de la mise en œuvre d’un traitement hypocholestérolémiant, et indépendamment du risque cardiovasculaire, chez les personnes (les seniors) dont les taux sont limites et qui manifestent des signes de déclin cognitif léger, comme les pertes de mémoire.

Source: JAMA Neurology (http://archneur.jamanetwork)
publié le : 16/03/2014 , mis à jour le 15/03/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci