ad

Chute des cheveux : les facteurs de risque

Dernière mise à jour: juillet 2017 | 5224 visites
123-vr-haaruitval-borstel-200.jpg

news La perte de cheveux est considérée comme excessive lorsqu'une personne perd plus d'une centaine de cheveux par jour (contre 25 à 60 habituellement). Des facteurs de risque ont été identifiés. Il est bon de les connaître pour prendre des mesures de prévention.

On observe deux pics saisonniers de chute des cheveux : un au début de l'automne (conséquence des expositions au soleil, au sable, à l’eau de mer et au chlore durant les vacances d’été) et l'autre pendant les premières semaines du printemps (suite au froid, au vent sec et vif de l'hiver, au fait d’avoir porté des bonnets et des chapeaux et aux fortes variations de température entre l'intérieur et l'extérieur).

Les autres facteurs de risque


• Le stress, un choc psychologique (décès, divorce, perte d'emploi...).

Des colorations capillaires trop agressives et trop fréquentes.

• L'utilisation d’un sèche-cheveux trop chaud.

• Des tractions capillaires trop fortes (brushings, bigoudis, tresses, chignons...).

• L'utilisation abusive des produits coiffants.

Certains traitements médicaux : chimiothérapie, anesthésie générale, radiothérapie et la prise de médicaments (antibiotiques, anticoagulants, hormones progestatives dérivées de la testostérone, certaines statines, certains bêtabloquants).

• Des maladies et des circonstances de santé : mauvais fonctionnement de la thyroïde, troubles hormonaux, ménopause, après-grossesse, anémie, déficience immunitaire, carence en vitamines et en minéraux (vitamines B5, B6, fer, zinc...).

Source: Barbara Simon
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub