ad

Les frères et sœurs, des vrais petits professeurs

Dernière mise à jour: septembre 2014 | 5683 visites
123-kind-baby-spelen-170-03.jpg

news Au sein de la fratrie, les uns apprennent beaucoup aux autres : il est important d’accorder du temps de jeu ininterrompu aux enfants.

Comme l’explique le Pr Nina Howe, spécialiste en sciences de l’éducation à l’université Concordia (Montréal), on sait depuis longtemps que les frères et sœurs s’instruisent sur le monde qui les entoure. Toutefois, la plupart des études réalisées sur ce sujet l’ont été en laboratoire, et souvent axées sur l’enseignement des marches à suivre, comme par exemple les étapes de la construction d’une tour avec des blocs. Ici, les chercheurs ont observé des frères et des sœurs âgés de 4 à 6 ans alors qu’ils interagissaient au domicile familial.

Les enfants étaient encouragés à jouer ensemble, mais aucune instruction particulière ne leur avait été donnée. Les moments d’apprentissage comprenaient toutes sortes d’activités. Plusieurs éléments ont été mis en évidence. Ainsi, l’enseignement s’effectue de manière naturelle et spontanée, alors que généralement, l’aîné amorce une activité d’enseignement sans qu’on lui demande de le faire. Toutefois, il arrive de temps à autre que le cadet demande des instructions.

Les adultes ne doivent pas intervenir


Ensuite, ces moments d’enseignement se sont produits beaucoup plus fréquemment que prévu par les spécialistes. « L’étendue et le contenu des activités d’apprentissage nous ont étonnés », explique le Pr Nina Howe. « Parfois brefs, ces moments d’enseignement pouvaient être très élaborés. Un autre aspect qui nous a surpris concerne le type de savoir qui est enseigné. Les expériences en laboratoire, comme la construction d’une tour avec des blocs, relèvent des connaissances procédurales, que les enfants plus âgés aiment enseigner. Nous avons constaté que les plus jeunes ont encore plus tendance à poser à leurs aînés des questions liées aux connaissances conceptuelles, par exemple comment faire la différence entre un cercle et un carré ou comment distinguer les jours de la semaine. »

En tout cas, le Pr Howe conseille aux parents de laisser aussi souvent que possible à leurs enfants « le temps et l’espace nécessaires pour interagir uniquement entre eux, de disposer à la maison de jouets et d’objets qui favorisent l’enseignement et l’apprentissage et d’aménager des espaces pour que les enfants puissent être ensemble sans s’immiscer dans leurs interactions ». Elle parle de « temps de jeu ininterrompu », ajoutant que « certains pensent que la seule manière d’enseigner aux enfants est qu’un adulte leur montre directement comment faire, mais il est évident que les petits apprennent énormément les uns des autres ».

Source: Université Concordia (www.concordia.ca/fr.html)
publié le : 18/09/2014
ad
pub