Bronchite chronique : les cinq questions clés

Dernière mise à jour: septembre 2014 | 7025 visites
123-p-longen-roken-170-9.jpg

news Cinq questions simples permettent au patient de déceler les principaux signes d’alerte de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Egalement appelée maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), cette affection se caractérise par une obstruction lente et progressive des voies aériennes et des poumons. Elle est classiquement associée à la bronchite chronique et à l’emphysème.

Le tabagisme est la principale cause de BPCO (80% des cas). Elle est irréversible, mais il est cependant possible, si l’on s’y prend suffisamment à temps, de stopper ou de ralentir sa progression (vers l’insuffisance respiratoire) et de restaurer ou de maintenir la qualité de vie des patients. Il est donc crucial de poser un diagnostic précoce et d'intervenir tôt.

La Haute autorité française de santé (HAS) a composé un questionnaire en cinq points, qui définit les signes d’alerte majeurs de la BPCO (toux quotidienne, expectorations, difficultés respiratoires…), que le médecin doit ensuite confirmer à l’aide d’une spirométrie (test de mesure de la respiration).

La HAS insiste par ailleurs sur l’importance de la réhabilitation respiratoire dans la prise en charge des patients, un recours qui présente un grand intérêt par le maintien d’une activité physique indispensable à l’amélioration des symptômes.

Pour répondre au questionnaire, cliquez ici.


publié le : 17/09/2014 , mis à jour le 16/09/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci