E-cigarette : une bataille entre les experts

Dernière mise à jour: décembre 2014 | 3730 visites
123-p-roken-e-sigaret-170-11.jpg

news Des spécialistes de l’addiction au tabac estiment que l’on exagère les risques de la cigarette électronique tout en sous-estimant son intérêt.

Ils contestent en fait la teneur d’un récent rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), et indiquent que « nous avons été surpris par le ton négatif de ce rapport et nous avons trouvé qu’il était trompeur et ne reflétait pas de manière précise les données disponibles », explique ainsi le Pr Ann McNeill (King’s College London), citée par Le Quotidien du Médecin.

Ce collège d’experts signe un article publié dans la revue médicale Addiction. « Les e-cigarettes sont une nouveauté et de toute évidence, nous n’avons pas encore toutes les réponses sur leur impact sanitaire à long terme. Mais ce que nous savons, c’est qu’elles sont beaucoup moins dangereuses que les cigarettes classiques, qui tuent chaque année des millions de personnes ».

Les auteurs ajoutent que l’OMS ne reconnait pas que « les concentrations de toxines dans les cigarettes électroniques ne représentent qu’une toute petite fraction de ce que l’on retrouve dans les cigarettes traditionnelles ». Ils remettent en cause une autre conclusion majeure du rapport de l’OMS « qui affirme que la cigarette électronique empêche l’arrêt du tabac, alors que c’est le contraire qui est vrai ». Quant aux émanations que pourraient respirer les non-fumeurs, à nouveau, elles sont sans commune mesure avec celles des cigarettes classiques.

Source: Addiction (www.addictionjournal.org)
publié le : 03/12/2014 , mis à jour le 02/12/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci