Incontinence : l’effet décisif de la perte de poids

Dernière mise à jour: janvier 2015 | 7252 visites
123-vr-hand-buik-170-7.jpg

news L’amaigrissement peut considérablement aider les femmes souffrant d’incontinence urinaire. Dans ce contexte, la chirurgie bariatrique (chirurgie de l’obésité) joue un rôle clé.

L’étude a été supervisée par des chercheurs de l’université de Californie (San Francisco) et a concerné des femmes présentant une obésité sévère. Environ la moitié d’entre elles étaient accablées par une incontinence urinaire (un trouble fréquemment associé au surpoids).

Le résultat montre qu’une perte de poids de 30% a permis aux deux tiers de ces dames de retrouver une continence satisfaisante un an après la chirurgie bariatrique. Chez les dames pour qui cela n’a pas été le cas, on a néanmoins observé une forte réduction des épisodes. Et à trois ans, 60% des femmes étaient quasi continentes et 25% totalement. L’ampleur de l’amélioration est proportionnelle à l’importance de l’amaigrissement.

Il s’agit donc d’un bénéfice supplémentaire de la chirurgie bariatrique, qui avait déjà montré son intérêt concernant le diabète ou la sexualité.

Voir aussi l'article : Incontinence urinaire : maigrir, c'est une vraie solution

Source: American Urogynecologic Society (www.augs.org)
publié le : 17/01/2015 , mis à jour le 16/01/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci