Arrêter de fumer : des effets bénéfiques… pour le poids

Dernière mise à jour: mai 2015 | 13969 visites
123-p-gewicht-slank-regime-170-11.jpg

news Dans l’esprit de beaucoup de fumeurs, l’arrêt du tabac conduit à une prise de poids. C’est souvent vrai en début de sevrage, mais par la suite la situation s’améliore beaucoup.

En fait, explique cette équipe de l’université de Los Angeles, pendant les deux premiers mois qui suivent l‘arrêt, on observe une modification de la répartition des graisses, qui vont en particulier privilégier la région abdominale (le ventre). Après, cependant, les choses changent et on note progressivement une meilleure distribution des graisses, une glycémie (taux de glucose) plus favorable et même une perte de poids.

Les chercheurs ont constaté cela au terme du suivi, pendant six mois, d’un groupe de fumeurs (un demi-paquet à deux paquets par jour) intégrés dans un programme de sevrage tabagique. Les améliorations métaboliques sont clairement associées à l’arrêt de la cigarette, comme le montrent les analyses d’urine (détection de nicotine). Les auteurs ajoutent que la majorité des ex-fumeurs adoptent des habitudes de vie plus saines (alimentation, alcool, activité physique…), ce qui permet à beaucoup de ceux qui ont grossi au départ de retrouver, à terme, un poids satisfaisant.

Voir aussi l'article : Arrêt du tabac : on grossit vite, mais ça ne dure pas

Source: Endocrine Society (www.endocrine.org)
publié le : 20/05/2015 , mis à jour le 19/05/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci