Pour calmer la douleur, du chaud ou du froid ?

Dernière mise à jour: août 2016 | 11047 visites
pijn-hals-nek-170_400_02.jpg

news Le froid et la chaleur peuvent efficacement soulager une douleur. La question est de savoir quelle est la meilleure solution en fonction de la cause de la douleur : torticolis, mal de dos, courbature, hématome, muscles endoloris...

Douleur musculaire : toujours du chaud

En cas de douleurs musculaires, de torticolis, de cervicales bloquées, de courbatures..., rien de tel qu'une application locale de chaleur qui permet d'augmenter le flux sanguin en dilatant les vaisseaux. Cela décontracte les muscles, réduit la douleur et facilite les mouvements. C'est également idéal en complément d'un massage pratiqué par un kiné ou un ostéopathe.

Douleur traumatique : toujours du froid

En cas de douleur liée à un oedème, à une ecchymose, à un hématome, il convient d'appliquer un patch ou une poche froide, ou des glaçons glissés dans un sac en plastique, et toujours entourés d'un essuie afin d'éviter la brûlure de la peau que pourrait occasionner le froid. Ce traitement limite le gonflement (oedème) et réduit la réaction inflammatoire. Il donne également de bons résultats en cas d'élongation, d'entorse ou de claquage.

Le froid appliqué contre la joue est bénéfique lors d'une rage de dent, alors qu'un patch chaud permet de réduire les douleurs abdominales : spasmes, règles douloureuses, crampes intestinales...

Source: B. SImon
publié le : 19/08/2015 , mis à jour le 11/08/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci