Visite chez le médecin : pour son enfant, on n'attend pas

Dernière mise à jour: novembre 2015 | 3436 visites
123-baby-ziek-dokter-170-10.jpg

news Nombre de parents retardent le plus possible la consultation du médecin, alors que lorsqu’il s’agit de leur enfant, ils réagissent bien plus rapidement.

Ce sondage a été réalisé à l’initiative de l’Union nationale française des associations familiales. Le thème principal concerne la prévention, mais dans le cadre d’une question préliminaire, il apparaît donc que 84% des adultes attendent d’être vraiment mal, et en tout cas d’avoir le sentiment de ne plus pouvoir faire autrement, avant de consulter un médecin. Par contre, quand la maladie touche leur enfant, ils se tournent souvent vers un médecin dès l’apparition des premiers symptômes.

Dans le même ordre d’idées, une majorité de répondants (65%) prend l’initiative de parler de prévention avec le généraliste quand cela concerne un enfant, alors qu’ils ne sont que 40% à faire de même lorsqu’il s’agit de leur propre santé. Or, neuf personnes sur dix estiment que leur médecin traitant représente l’interlocuteur privilégié pour recevoir des informations sur la prévention en matière de santé.

Et à propos des thèmes de prévention pour lesquels on souhaiterait obtenir plus d’informations – mais encore faut-il les demander ! -, on retrouve, parmi les sujets fortement émergents, le stress et le mal-être, la santé et l’environnement et les addictions aux écrans, et plus classiquement les maladies cardiovasculaires et les troubles du sommeil.

Source: Le Généraliste (www.legeneraliste.fr)
publié le : 18/11/2015 , mis à jour le 17/11/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci