Un patch contre l’allergie aux cacahuètes

Dernière mise à jour: décembre 2015 | 4043 visites
Fotolia_pindanoten-allergie-22-15.jpg

news Une société française va lancer une large étude de validation d’un patch très prometteur contre l’allergie aux arachides.

Ce dispositif est appelé Viaskin Peanut, et a été développé par DVB Technologies. Le principe consiste à appliquer tous les jours un patch sur le bras ou sur le dos (pour les jeunes enfants), qui va diffuser des faibles doses de protéines d’arachide, afin de créer une tolérance progressive du système immunitaire (c’est sa réaction exacerbée qui cause l’allergie). Les premières étapes de l’évaluation du dispositif ont été concluantes (effets secondaires, doses optimales, efficacité…), tant chez l’adulte que chez l’enfant, puisqu’après deux ans, 70% des patients étaient considérés comme « répondeurs ».

Ainsi que l’explique Le Point, « concrètement, cela veut dire que, une fois traités, ils sont devenus capables de supporter une dose d’arachides dix fois supérieure à leur dose « réactive », celle qui déclenchait auparavant la réaction allergique ». Pas de quoi se gaver de cacahuètes, « mais de quoi éviter des frayeurs et des problèmes, alors que des traces d’arachides se retrouvent fréquemment dans l’alimentation ».

Une étude de phase III devrait démarrer très prochainement : l’intention consistera à évaluer l’efficacité de la méthode en la comparant à d’autres traitements qui ont fait leurs preuves et à un placebo (substance biologiquement inactive). Si les résultats sont positifs, une demande de mise sur le marché pourra alors être introduite. On notera que ce dispositif a récemment reçu la qualification de « percée thérapeutique » par la FDA, l’autorité de santé américaine, un statut qui facilite les démarches administratives.

Source: Le Point (www.lepoint.fr)
publié le : 06/01/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci