Apprendre à lire plus vite, c'est vraiment possible ?

Dernière mise à jour: mai 2016 | 7698 visites
123-lezen-boek-170-12.jpg

news La lecture rapide suscite un certain engouement. Mais est-il possible de doubler ou de tripler le nombre de mots lus par minute tout en maintenant un bon degré de compréhension ?

Parcourir la page d’un livre en un instant ne pose pas de problème : il suffit de la balayer du regard, et le tour est joué. Problème : on n’aura rien compris. L’exemple est caricatural, mais il illustre néanmoins la difficulté à concilier un rythme de lecture (très) rapide et une bonne compréhension du texte. Une équipe américaine (université de Californie) a dressé une synthèse des nombreuses recherches réalisées sur le sujet, et elle aboutit à la conclusion qu’espérer accélérer sa vitesse de lecture par l’une ou l’autre « technique miracle » sans pour autant nuire à la compréhension relève de l’utopie.

En fait, expliquent les chercheurs, la lecture accélérée peut être envisagée dans deux types de situations :

• la compréhension approfondie n’est pas l’objectif premier
• le lecteur est hautement familiarisé avec la nature du contenu du texte

Dans ces cas-là, une sélection de mots, de phrases ou de passages clés peut permettre de saisir l’essentiel. Mais si on veut bien s’imprégner du texte et/ou si son contenu ne nous est pas familier, la lecture « super rapide » pénalise la compréhension. Alors ? En fait, il est possible d’accélérer « naturellement » sa vitesse de lecture, et ceci en s’entraînant… à la lecture. Plus on lit, plus on acquiert du vocabulaire, plus on est en mesure de contextualiser, plus la mémoire des lettres et des mots se renforce (moins de retours en arrière, par exemple), plus on est capable d’anticiper, et ainsi de suite. « Les compétences linguistiques sont au cœur de la vitesse de lecture », résument les chercheurs.

Source: Psychological Science (http://pss.sagepub.com)
publié le : 11/05/2016 , mis à jour le 10/05/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci