Test ADN : ce qu'il révèle sur vous

Dernière mise à jour: juillet 2016 | 6731 visites
Dans cet article
Test ADN : ce qu'il révèle sur vous

dossier Toutes les caractéristiques qui font de chacun d'entre nous un être unique sont déterminées par notre matériel génétique, notre ADN. Il n’y a pas si longtemps que les chercheurs ont découvert les immenses possibilités offertes par l'étude de l’ADN. Ces recherches leur ont permis de mettre au point de nombreux de tests destinés à cerner au plus près qui nous sommes et de fournir des réponses aux importantes questions se rapportant à notre existence.

Ainsi, l'une des interrogations qui peut préoccuper un homme consiste à savoir s'il est bien le père biologique de son enfant. Au début du 20ème siècle, les médecins ont entrepris de déterminer la paternité sur base des groupes sanguins, avec alors une fiabilité de 30%. Plus tard, le test sanguin sérologique permit d’augmenter ce pourcentage à 40%. Dans les années 70, le typage HLA a permis d'atteindre une fiabilité de 80 à 90%. Mais il fallut attendre les années 1980 et le test de paternité sur base d’une analyse ADN pour obtenir une assurance de 99,99%.

Les tests ADN sont évidemment utiles pour bien d’autres choses. Ils peuvent ainsi permettre de confondre des criminels ou de fournir d'importants éclairages sur les maladies héréditaires.

Compliqué ?

dna-code-gr-170_400_05.jpg
Prélèvements, analyses, laboratoires... Le parcours imposé par la réalisation d'un test ADN paraît hautement complexe. Mais ce n'est pas le cas ! Pas besoin d’aiguille, ni même de médecin. Vous pouvez effectuer vous-même votre prélèvement pour un test ADN standard. Il suffit de frotter un coton-tige sur l'intérieur de la joue, et ensuite d’envoyer l’échantillon à un laboratoire spécialisé. Ce n’est pas plus compliqué !

Cependant, si vous souhaitez que les résultats puissent être présentés devant un tribunal, il faut que le prélèvement soit réalisé par un tiers, non impliqué dans le dossier (un médecin, notamment). On parle de test ADN légal, à valeur juridique, par exemple dans le cadre d'une procédure de paternité.

Les tests familiaux

123-lab-dna-test-7-19.jpg
Le test de paternité

Sa fiabilité atteint 99,995% lorsqu'on compare l'ADN de l'enfant avec le seul ADN du père, et 99,999% si le test est réalisé aussi avec l'ADN de la mère. Ceci dans le cas de la confirmation de la paternité (« c'est très certainement le père »). Si la paternité peut être exclue (« il est impossible que ce soit le père »), la fiabilité est de 100%.

La lignée paternelle

Sur la base d’une analyse ADN du chromosome Y, il est possible de déterminer si les membres de la famille au sein de la lignée du père sont apparentés les uns aux autres. Le chromosome Y est celui dont chaque homme hérite de son père. Si les profils ADN concordent, on peut donc affirmer qu’il existe une relation de parenté.

La lignée maternelle

Les femmes possèdent un morceau transmis de mère en fille, l’ADN mitochondrial. Ceci peut être utilisé pour confirmer ou exclure des liens de parenté au sein de la lignée maternelle.

Le test de maternité

Il sert à démontrer qu'une femme est bien la mère biologique de l'enfant. Ce test peut être nécessaire lorsque deux bébés ont été échangés à la maternité, dans le cas d’une adoption, après un enlèvement ou une fécondation in vitro.

Le test entre frère et sœur

Un test ADN peut aussi permettre de déterminer si un frère et une sœur ont les mêmes parents biologiques. Il suffit pour cela de comparer les ADN au sein de la fratrie. Si l’ADN des parents est disponible, cela augmente le degré de fiabilité du test.

Le test des jumeaux

Il intervient pour déterminer si des jumeaux sont monozygotes (« vrais ») ou dizygotes (« faux »), autrement dit s'ils sont issus d'un même ovule, ou de deux ovules. Cela peut être très important à déterminer lorsque l'un des enfants a besoin d'une greffe d'organe (comme un rein), puisque les monozygotes partagent le même patrimoine génétique et sont donc les meilleurs candidats donneurs.

Quelles sont mes racines ?

123-p-tek-dna-chromo-170-3.jpg
La généalogie génétique, ou test ADN bio-géographique, peut contribuer à déterminer ses origines lointaines.

Suite aux nombreuses recherches effectuées à travers le monde, il est possible de connaître son ascendance, en comparant son ADN avec celui de populations qui habitaient dans l'une ou l'autre région du globe, et qui ont ensuite migré. On parle de génétique des populations. Vous pourriez donc savoir de quelle région de la planète sont issus vos ancêtres, mais avec une fiabilité bien moindre que lors d’un test ADN classique.

Les maladies génétiques

Lorsqu’une maladie affecte un ou plusieurs membres de la famille, il est légitime de savoir si l'on court un risque de la développer à son tour. Les tests ADN permettent de déterminer si une personne présente une particularité génétique (pour autant évidemment qu'elle soit connue) qui l'expose à cette maladie. Ce qui ne signifie pas qu'elle n'en souffrira pas (on ne peut pas non plus affirmer qu'elle en souffrira certainement), sachant aussi que l'on ne dispose à l'heure actuelle d'aucun outil technique pour corriger l'anomalie (mais il s'agit d'un champ de recherches fondamental !), alors que ces tests ne présentent pas tous la même fiabilité.

Votre ADN peut donc raconter bien plus de choses qu'on ne l'imagine généralement. Même si de nombreuses zones d'ombre doivent encore être explorées, les analyses ADN ont déjà ouvert de multiples portes en matière de prévention, de diagnostic et de traitement.


publié le : 21/07/2016 , mis à jour le 20/07/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci