Les oméga-3 contre la dépression

Dernière mise à jour: mai 2016 | 6680 visites
123-psy-depress-angst-5-2.jpg

news Les acides gras oméga-3 confirment leurs bienfaits face à la dépression : en appui des antidépresseurs, ils peuvent jouer un rôle très intéressant.

De précédentes recherches ont montré que les oméga-3 agissaient favorablement contre le développement de la dépression. Cette méta-analyse a croisé les résultats d’une dizaine d’études consacrées aux effets de ces acides gras lorsque la maladie est établie. Elle en confirme l’effet bénéfique, en particulier quand les oméga-3 sont associés aux antidépresseurs, dont ils renforcent l’efficacité et/ou par une action en parallèle. Les oméga-3 les plus actifs dans ce contexte sont de type EPA (acide eicosapentaénoïque), que l’on retrouve en fortes concentrations dans les poissons gras (saumon, hareng, flétan, anchois, maquereau, sardine…).

Les auteurs (université d’Amsterdam) notent cependant qu’il reste à déterminer de manière plus précise la dose optimale d’oméga-3 en fonction du profil des patients, du type d’antidépresseurs, de la sévérité de la maladie, de son évolution… Ils se réfèrent surtout aux suppléments, sachant que la consommation modérée de poisson gras (une fois par semaine est un bon rythme) paraît de toute façon bénéfique, contre la dépression comme sur d’autres plans (pensons à la santé cardiovasculaire).

Source: Translational Psychiatry (www.nature.com/tp/index.htm)
publié le : 01/06/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci