Crème solaire : une protection insuffisante pour les enfants

Dernière mise à jour: août 2016 | 2965 visites
baby-zonnecr-170_400_06.jpg

news Même la meilleure crème solaire ne protège pas les enfants à 100%. D’autres mesures restent indispensables, d'autant que la peau des plus jeunes est beaucoup plus vulnérable que celle des adultes.

En outre, les personnes brûlées par les rayons UV durant leur enfance courent un risque plus élevé de mélanome, un cancer agressif de la peau.

Les conseils

• Protégez l'enfant (surtout les tout-petits, mais pas seulement) avec des vêtements, un chapeau et des lunettes de soleil.
• Étalez une bonne crème solaire (indice 50) sur toutes les parties découvertes de la peau, en quantité suffisante : environ 2 mg de crème par cm².
• La crème solaire n’est efficace qu’une demi-heure après son application.
• Appliquez-la toutes les deux heures, ou chaque fois que l’enfant a nagé, s’est mouillé ou a beaucoup transpiré.
• Les produits solaires sont périssables : après ouverture, ils sont efficaces encore environ un an.
• Évitez l’exposition au soleil entre 12 h et 15 h. N’exposez jamais les nourrissons de moins de 6 mois au soleil.

UVA, UVB, quelle est la différence ?

Le rayonnement ultraviolet A (UVA) et le rayonnement ultraviolet B (UVB) peuvent endommager la peau. Un rayonnement UV est constitué en grande partie d’UVA. L’UVA pénètre la peau et provoque des dommages dans les couches les plus profondes. Les rayonnements UVA sont présents tout au long de la journée et causent des brûlures, des rides, des taches, des lésions, y compris précancéreuses, des cancers de la peau et un teint brun rapide, mais éphémère.

Les rayonnements UVB constituent quant à eux une petite partie seulement du rayonnement UV. Ils affectent la partie superficielle de la peau, provoquent des brûlures et des cancers et font bronzer plus lentement, mais plus durablement.


publié le : 10/08/2016 , mis à jour le 09/08/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci