La pintade, une volaille pas comme les autres

Dernière mise à jour: décembre 2016 | 6107 visites
123-vlees-parelhoen-11-29.jpg

news La chair raffinée de la pintade est à la fois ferme et savoureuse : cette volaille est une star des menus de fêtes. Vendue entière ou à la découpe, facile à cuisiner, elle recèle des qualités nutritionnelles très intéressantes, tout en s'affichant comme une vraie alliée minceur.

La pintade est riche en protéines - 23 g / 100 g - pour peu de calories, 100 g de viande n’apportant pas plus de 151 kcal avec un pouvoir de satiété élevé. Elle constitue en outre une bonne source de vitamines du groupe B, notamment B6, essentielles dans le fonctionnement du système nerveux, et de minéraux comme le potassium, le phosphore et le magnésium. Enfin, ses lipides sont en majorité des acides gras insaturés, qui contribuent à réduire le taux de mauvais (LDL) cholestérol.

Comment la choisir

Qu’on l’achète chez le volailler ou au supermarché, la pintade doit être d’une couleur orange - brun uniforme, sans meurtrissures ni traces de plumes. Elle ne doit évidemment pas dégager d’odeur désagréable et sa consistance doit être ferme.

Comment la conserver

La pintade se conserve mieux que les autres volailles. Vous pouvez la placer pendant huit jours dans la partie la plus froide du réfrigérateur et jusqu’à 18 mois au congélateur. Il faut cependant toujours veiller à ce qu’elle soit séparée de ses abats.

Comment la cuisiner

La pintade peut se préparer de plusieurs façons. Elle peut ainsi être rôtie au four, cuite en cocotte ou sautée, les filets pouvant eux se cuisiner comme des blancs de poulet. Au four comme à la cocotte, il faudra compter environ 1 heure de cuisson pour une pintade entière, un peu plus si elle est farcie. Pour éviter qu’elle se dessèche, en particulier au four, pensez à l’arroser régulièrement d’un bouillon de volaille ou de jus de cuisson. Elle sera servie avec des champignons, des chicons braisés, une purée de légumes oubliés ou de céleri, du chou rouge, avec une sauce à l'orange ou avec des poires, des pêches ou des pommes pochées.

Source: Barbara Simon
publié le : 13/12/2016 , mis à jour le 12/12/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci