Hypertension et diabète : le cerveau s’affaiblit

Dernière mise à jour: mars 2017 | 9083 visites
123-p-hersenen-denken-psy-170-12.jpg

news Hypertension, diabète et maladie coronarienne : chacun de ces problèmes de santé affecte le cerveau, et la situation empire lorsque les soucis s’accumulent.

Comme l’explique en substance cette équipe écossaise (université de Glasgow), il est connu que les maladies cardiovasculaires et cardiométaboliques affectent (à des degrés très divers !) les facultés cognitives, notamment la mémoire, le raisonnement et la vitesse de traitement de l’information. La question consiste à savoir si la situation se complique encore davantage lorsque plusieurs de ces troubles sont présents. Intuitivement, cela paraît probable, mais encore s’agissait-il de le démontrer.

Les chercheurs ont conduit leur étude sur un groupe de quelque 500.000 adultes britanniques. Une première analyse confirme les conséquences négatives de l’hypertension artérielle, du diabète ou de la maladie coronarienne sur les capacités cognitives. Lorsque deux ou trois de ces problèmes sont présents, la situation empire pour les trois paramètres examinés ici (raisonnement, temps de réaction, mémoire). Ces résultats sont confirmés après avoir tenu compte de facteurs comme l’âge, le tabac, l’alcool, l’activité physique, le poids…

Les auteurs expliquent : « La maladie cardiovasculaire et cardiométabolique est associée à des capacités cognitives altérées, avec un effet cumulatif. Ces observations renforcent l’importance de la prévention, du dépistage et du traitement de la maladie cardiovasculaire et du diabète, en l’occurrence afin de retarder le déclin cognitif, et une démence possible ».

Source: European Heart Journal (http://eurheartj.oxfordjour)
publié le : 05/03/2017 , mis à jour le 04/03/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci