Exercice physique : marcher, c'est un vrai traitement

Dernière mise à jour: avril 2017 | 16477 visites
123m-wandelen-straat-10-5.jpg

news Votre médecin devrait-il vous prescrire un certain nombre de pas à effectuer chaque jour ? Cette « ordonnance » semble en tout cas aider à atteindre les recommandations en matière d’activité physique.

Habituellement, face à un patient sédentaire, le médecin conseille de pratiquer davantage d’activité physique, au moins une demi-heure par jour, ne fût-ce que de la marche à bon rythme. Une recommandation qui n’est pas toujours suivie d’effet, loin s’en faut. Une équipe québécoise (université McGill) a évalué l’efficacité d’une « vraie » prescription d’exercice, reposant sur un seuil de 10.000 pas minimum par jour, couplée à l’utilisation d’un podomètre (qui enregistre le nombre de pas quotidiens).

Glycémie, résistance à l'insuline, pression artérielle...

« En tant que médecins », expliquent les chercheurs, « nous devons voir la réalité en face et admettre que dans bien des cas, se contenter de demander aux patients d’être plus actifs n’est tout simplement pas la solution. Beaucoup de personnes voudraient être plus actives, mais il est très difficile de changer les comportements. L’idée est d’envisager le calcul du nombre de pas comme un traitement, pratiquement comme une médication ». L’expérience a réuni des patients qui ont tous poursuivi leur « routine médicale » habituelle, sachant qu’une partie d’entre eux devaient en plus effectuer un nombre donné de pas et les quantifier avec un podomètre.

Le résultat montre qu’après un an, les patients s’étant vu prescrire de la marche avaient effectué en moyenne 1.200 pas de plus par jour que les autres, avec un bénéfice (variable selon les cas) sur des paramètres comme la glycémie, la résistance à l’insuline et la pression artérielle, et donc potentiellement sur le diabète et la maladie cardiovasculaire, en termes de prévention et de prise en charge. « La démarche consistant à vraiment prescrire de l’activité physique doit être intégrée dans les directives de santé publique et dans la pratique quotidienne des médecins », soulignent les chercheurs.

Source: Diabetes, Obesity, and Metabolism (http://onlinelibrary.wiley.)
publié le : 29/04/2017 , mis à jour le 28/04/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci