Cœur : les bienfaits du bain (très) chaud

Dernière mise à jour: août 2018 | 8570 visites
voeten-bad-170_400_09.jpg

news Des études récentes ont souligné les vertus cardiovasculaires du sauna. Mais qu’en est-il du bain chaud ? Il semblerait qu’un rythme de cinq fois par semaine engendre des effets positifs.

Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de pratiquer régulièrement des séances de sauna, le bain chaud représente-t-il une alternative intéressante ? C’est la question que s’est posée cette équipe japonaise (université d’Ehime). Elle a constitué un groupe d’un millier de seniors, soumis à une batterie de tests destinés à évaluer leur santé cardiaque et vasculaire, en particulier les paramètres hémodynamiques (débit, pression, vitesse de la circulation sanguine, résistance et élasticité des vaisseaux, pompe cardiaque…). Ces données ont été croisées avec la fréquence des bains chauds (température de l’eau supérieure à 37 - 38 °C, sans se brûler !), dont la durée moyenne était de 12 minutes.

Le résultat montre que les personnes qui prennent au moins cinq bains chauds par semaine présentent des paramètres « significativement » plus favorables, et ceci en tenant compte de possibles facteurs de confusion. Les chercheurs constatent, mais ils n’avancent pas d’explication à se stade. Ils pressentent que le bain chaud stimule le travail du cœur et la circulation sanguine, encore que la cascade d’effets positifs reste à mieux cerner. On peut aussi se demander ce qu’il en est de la douche. Enfin, d’autres travaux suggèrent que l’alternance d’eau froide et d’eau chaude (douche écossaise) présente un intérêt.

En tout cas, avant de changer ses habitudes, il est utile de procéder à quelques essais, et le cas échéant (surtout en présence d’une maladie chronique, cardiovasculaire ou autre) d’en parler avec son médecin.

Source: Scientific Reports (www.nature.com/srep)
publié le : 22/08/2018 , mis à jour le 22/08/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci