Nettoyer à la maison : attention à vos poumons

Dernière mise à jour: août 2018 | 4166 visites
123-hyg-poetsgerief-huish-02-16.jpg

news L’usage des produits ménagers de nettoyage risque d’altérer la fonction respiratoire : les substances chimiques volatiles sont très agressives.

Les effets néfastes de l’exposition à ces agents chimiques ont déjà été décrits dans la littérature médicale, tant chez les professionnels du nettoyage (aide-ménagères, notamment) que chez les particuliers, mais les répercussions à long terme sont mal connues.

Une équipe norvégienne (université de Bergen) a travaillé sur une banque de données européenne, regroupant quelque 6500 personnes suivies pendant vingt ans. A l’entame et ensuite à intervalles périodiques, elles ont passé des tests d’évaluation de la capacité respiratoire (spirométrie), alors qu’un questionnaire a permis de déterminer la fréquence d’usage des produits ménagers chimiques (nettoyage, pour l’essentiel).

Le résultat met en évidence « un déclin plus rapide » de la fonction respiratoire chez les particuliers - essentiellement des femmes - qui s’occupent habituellement du nettoyage à la maison, comme chez les professionnels. Les sprays ne sont pas les seuls en cause, puisque les autres présentations sont aussi incriminées.

Le conseil ? Porter un masque pendant le nettoyage peut être utile pour limiter l’inhalation des agents chimiques volatils, sachant que de plus en plus de produits « naturels » sont disponibles. Et comme l’explique l’un des chercheurs : « Dans la plupart des situations, de l’eau, un chiffon ou un torchon en microfibres, et un peu de savon suffisent ».

Source: American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine (www.atsjournals.org/journal)
publié le : 26/08/2018 , mis à jour le 25/08/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci