Lentilles de contact : attention à la kératite amibienne

Dernière mise à jour: novembre 2018 | 6913 visites
nb-lens-oog-02-16.jpg

news La kératite à Acanthamoeba affecte un nombre croissant de porteurs de lentilles de contact : une hygiène stricte et des mesures de prudence sont impératives.

Acanthamoeba est une amibe que l’on retrouve dans l’eau douce. Lorsqu’elle envahit la cornée, elle peut causer une kératite amibienne, une infection grave, difficile à traiter, avec un risque réel de perte de la vision. Dans les pays occidentaux, la maladie est presque toujours associée à l’utilisation de lentilles de contact, sachant que l’amibe survit entre l’œil et la lentille.

Une équipe britannique (University College London) a évalué l’incidence de cette infection au Royaume-Uni, et il s’avère que le nombre de cas a été multiplié par trois depuis une dizaine d’années. Il est utile d’ajouter que l’infection reste relativement rare, mais en progression, donc. Plusieurs facteurs de risque on été identifiés, parmi lesquels un nettoyage (désinfection) inadapté des lentilles, une mauvaise hygiène des mains lors de la manipulation du matériel, ainsi que le fait de nager en piscine ou de prendre un bain en portant ses lentilles. Utiliser des lentilles journalières (lentilles jetables) limite le risque, dans la mesure où l’hygiène tient une place moins importante.

On ajoutera que l’Acanthamoeba n’est évidemment pas le seul microbe susceptible de provoquer une infection de l’œil chez le porteur de lentilles, et qu’il est donc indispensable de respecter les mesures de prévention.

Source: British Journal of Ophtalmology (https://bjo.bmj.com)
publié le : 11/12/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci