Fibromyalgie : que se passe-t-il dans le cerveau ?

Dernière mise à jour: novembre 2018 | 7209 visites
123m-moe-pijn-slapen-depress-29-5.jpg

news La piste inflammatoire a été évoquée pour comprendre les mécanismes à l’origine des symptômes de la fibromyalgie : qu’en est-il du cerveau ?

Des recherches précédentes avaient mis en évidence la présence de protéines inflammatoires dans le liquide céphalo-rachidien des patients souffrant de fibromyalgie. C’est dans ce liquide que baignent le cerveau et la moelle épinière. Une équipe suédoise (Karolinska Institutet) a eu recours à l’imagerie médicale - la tomographie par émission de positons (TEP) - pour visualiser l’activité du cerveau grâce à l’injection d’un traceur.

Les observations montrent que chez les personnes fibromyalgiques, les cellules gliales présentent une activation anormale dans les zones du cerveau associées aux symptômes classiques de la maladie (fatigue, douleur, troubles de la mémoire…) ; un phénomène associé à un processus inflammatoire. Les cellules gliales entourent les neurones, participent au contrôle de leur environnement chimique et électrique, fournissent des nutriments, évacuent les déchets, et fabriquent la myéline (la gaine des fibres nerveuses, qui assure la bonne transmission des informations). Leur rôle est donc extrêmement important, et une perturbation de leur activité peut (beaucoup) nuire au fonctionnement cérébral.

Les chercheurs indiquent que ce phénomène est mis en évidence pour la première fois, et qu’il contredit l’hypothèse d’une origine « psychologique » de la fibromyalgie. Par ailleurs, il dégage des pistes possibles de traitement d’une maladie très compliquée à prendre en charge à l’heure actuelle.

Voir aussi l'article : Fibromyalgie : une inflammation générale

Source: Brain, Behavior, and Immunity (www.journals.elsevier.com/b)
publié le : 28/11/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci