Vapeur, papillote, micro-ondes... : quelle cuisson saine pour quels aliments ?

Dernière mise à jour: février 2019 | 1230 visites
123m-koken-12-12.jpg

news Existe-t-il une méthode de cuisson plus saine qu'une autre ? Tout dépend des ingrédients, de la recette et des attentes en matière de texture, de saveurs et de goût. Eau, vapeur, papillote, micro-ondes, grillade... : quel mode de cuisson convient le mieux à quels aliments ?

La cuisson à l'eau

Ce mode de cuisson convient tout particulièrement aux légumes, au riz, aux pâtes et aux pommes de terre. La cuisson à l'eau permet de limiter l'ajout de matière grasse (beurre, huile, sauce). Elle détruit cependant beaucoup de vitamines et de minéraux qui disparaissent littéralement dans l'eau de cuisson. C'est notamment le cas des vitamines C et B, du calcium et du magnésium. Il est donc utile de limiter le temps de cuisson, par exemple en plongeant les légumes directement dans de l'eau bouillante. Laissez les légumes entiers plutôt que les réduire en brunoise ou en julienne.

La cuisson à la vapeur

C'est indubitablement le mode de cuisson le mieux adapté aux légumes, aux pommes de terre et au poisson. Les aliments sont cuits sans entrer en contact avec l'eau, ce permet de conserver un maximum de minéraux et de vitamines.

La cuisson en papillote

Ce mode de cuisson convient à nouveau très bien au poisson et aux légumes. Il permet d'ajouter des aliments aromatiques, comme les herbes et le citron confit, ainsi qu'un peu de matière grasse. Les saveurs sont préservées, ainsi que les vitamines et les minéraux.

La grillade

Idéale pour la viande et le poisson : cuisson sur pierre, pierrade, plancha ou gril. Attention cependant : les aliments sont soumis à des températures élevées, avec un risque de sur-cuisson et de formation de substances nocives. Une bonne maîtrise est requise.

La cuisson au micro-ondes

Facile, rapide et pratique. Les pertes en vitamines et en minéraux sont limitées mais encore faut-il que la chaleur soit bien répartie, condition indispensable pour une cuisson homogène et pour que les aliments soient juteux et goûteux, et non trop cuits, voire desséchés.

Source: Barbara Simon
publié le : 28/02/2019 , mis à jour le 27/02/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci