Cancer de la prostate : combien de verres d’alcool buvez-vous ?

Dernière mise à jour: février 2019 | 20850 visites
123m-alcohol-bier-13-12.jpg

news La consommation d’alcool influence-t-elle le risque de cancer de la prostate ? En fait, beaucoup semble dépendre de la quantité et de la durée.

Comme l’explique en préambule cette équipe américaine (université de Caroline du Nord), les données épidémiologiques concernant l’association entre l’alcool et le cancer prostatique sont fluctuantes. Les chercheurs ont analysé les dossiers médicaux d’un millier d’hommes âgés de 49 à 89 ans, qui ont subi une biopsie de la prostate. Un cancer a été diagnostiqué chez la moitié d’entre eux, avec une tumeur de haut grade (agressive) dans 25% des cas. Les patients ont renseigné leur consommation habituelle d’alcool (0 verre, 1 - 6, 7 ou plus par semaine) à l’adolescence (15 - 19 ans), et ensuite par tranche de dix ans jusqu’à 50 ans. Que constate-t-on ?

• La consommation d’alcool n’est pas associée au cancer de la prostate de bas grade.

• Par contre, elle l’est clairement au cancer de haut grade.

• Les hommes qui ont consommé 7 verres d’alcool ou plus par semaine à l’adolescence s’exposent à un risque multiplié par trois de souffrir plus tard d’un cancer de la prostate de haut grade.

• L’augmentation du risque est similaire avec une consommation d’alcool élevée entre 20 et 29 ans, 30 et 39 ans, ainsi qu’entre 40 et 49 ans.

Les auteurs suggèrent d’abord que « la consommation élevée d’alcool à un âge jeune devrait être explorée en tant que facteur de risque potentiel de cancer de la prostate de haut grade ». L’explication renverrait au processus de développement de la prostate pendant la puberté et l’adolescence, avec un phénomène de fragilisation.

L’accumulation de doses élevées d’alcool pendant l’existence accentuerait le risque de cancer de haut grade, sachant qu’une proportion significative des personnes qui boivent beaucoup pendant leur jeunesse a tendance à consommer de manière excessive par la suite.

Source: Cancer Prevention Research (http://cancerpreventionrese)
publié le : 11/02/2019 , mis à jour le 10/02/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci