Mal de dos : le repos au lit est une mauvaise idée

Dernière mise à jour: janvier 2019 | 4639 visites
man-rugpijn-zw-w-170_400_02.jpg

news En cas de lombalgie aiguë, il est important de poursuivre ses activités physiques quotidiennes. Le repos au lit complique la situation, alors qu’aucun exercice spécifique ne l’améliore vraiment.

La lombalgie (douleur dans le bas du dos) est fréquente chez l’adulte. En général, elle régresse spontanément en quelques jours à quelques semaines. Elle est dite non spécifique lorsqu’aucune cause n’est identifiée (rhumatisme, inflammation, fracture, infection, hernie…).

Les recherches ont montré qu’en cas de lombalgie chronique (plus de trois mois), un programme d’exercices physiques diminue la douleur et la gêne fonctionnelle, rappelle la revue médicale Prescrire. En cas de lombalgie récente (moins de trois mois), avec ou sans sciatique (douleur dans la jambe), il a été démontré que le maintien d’une activité physique compatible avec la douleur est (largement) préférable au repos, en particulier au lit.

Des exercices physiques particuliers ont-ils une efficacité supplémentaire ? Une série d’études aboutissent à une réponse négative, ou au mieux (très) mitigée : on ne constate pas de réelle différence entre les groupes exercices et les groupes témoins (sans exercices spécifiques), en termes de douleur, de gêne fonctionnelle ou de délai de retour au travail.

Prescrire résume : « Chez les patients souffrant de lombalgie apparue depuis moins de trois mois, aucun type d’exercice ne présente d’efficacité démontrée pour soulager la douleur ou améliorer les capacités fonctionnelles. Encourager la poursuite d’une activité physique quotidienne de base plutôt que le repos au lit reste le conseil le plus étayé ».


publié le : 19/01/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci