Jeunes : l'importance de l'éducation à la sexualité

Dernière mise à jour: mai 2019 | 1558 visites
sensoa-jong-kopp-170l.jpg

news Les jeunes veulent nouer des relations saines qui contribuent à leur santé et à leur bien-être. Ils veulent aussi obtenir des informations correctes sur la sexualité. L'éducation relationnelle, affective et sexuelle contribue ainsi à la promotion de la santé et au développement personnel.

• Les droits sexuels et reproductifs font partie des droits fondamentaux, et les jeunes doivent avoir accès à l’information et à l’éducation relationnelle et sexuelle.

• Les parents, la famille et d'autres sources informelles sont importantes pour en apprendre davantage sur les relations et la sexualité, en particulier chez les enfants et les jeunes adolescents. Mais ces sources informelles ne disposent pas de toutes les connaissances nécessaires. Les MST et la contraception, par exemple, sont des sujets assez techniques.
De plus, à la puberté, les jeunes préfèrent tirer leurs connaissances d’autres sources que leurs parents, trop proches. Ils préfèrent partager des informations avec les jeunes de leur âge.

• Les jeunes sont souvent informés sur le sexe par les (nouveaux) médias. C’est pourquoi l’éducation relationnelle et sexuelle intégrée en milieu scolaire doit les guider vers une information précise, adaptée à leur âge et corriger les messages incorrects sur la sexualité, tout en les informant de manière adéquate sur les risques qui lui sont associés (MST, grossesse non désirée, pratiques forcées...).

• Les adolescents ont particulièrement besoin de soutien : leur développement sexuel atteint son apogée pendant cette période de l'existence. Les parents et les éducateurs, l’école et les centres d’orientation sont des partenaires à part entière dans ce processus.

• Les études montrent que l'éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle (EVRAS) favorise un comportement sexuel plus responsable, moins violent, diminue le risque de MST et de grossesses non planifiées. De plus, elle aide les jeunes à différer leur premier rapport sexuel et à utiliser les préservatifs et la contraception de manière plus appropriée.


publié le : 11/05/2019 , mis à jour le 10/05/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci