Courir avec son chien (canicross) : quels conseils ?

Dernière mise à jour: juillet 2019 | 2431 visites
123m-canicross-hond-lopen-12-6.jpg

news Le canicross, le jogging avec son chien, est une manière sympa et originale de partager des bons moments avec son compagnon. Toutefois, il faut prendre certaines précautions pour que la course en tandem ne constitue pas un danger pour l'animal, pour vous et pour les autres usagers de la route.

Pratiquer une activité physique avec son chien, comme le jogging, est bénéfique pour le maître comme pour l'animal. Il vaut mieux demander d'abord conseil au vétérinaire, afin de s'assurer que le chien est en parfaite condition pour pratiquer cette activité physique exigeante. Si c'est le cas, cela lui fera le plus grand bien pour garder la forme, éviter de prendre du poids et renforcer ses muscles et ses articulations.

• Il ne faut pas commencer avec un chiot, donc jamais avant 12 à 18 mois selon les races. En effet, les articulations des jeunes chiens ne sont pas encore complètement formées.

• Il ne faut pas démarrer trop tard non plus. Un chien trop âgé pourrait ne pas supporter l'effort.

• L'environnement doit correspondre au tempérament du chien. Il est évident que s'il est effrayé par les bruits de la circulation, il ne faut pas courir en ville.

• Le chien portera un harnais, et il sera guidé par une laisse extensible reliée à un ceinture enveloppante.

• Le chien doit toujours courir devant vous, jamais derrière. S'il ralentit, faites-le aussi.

• Dans la version caniVTT, le chien est relié au vélo par une laisse attachée à un harnais.

Source: Barbara Simon
publié le : 20/07/2019 , mis à jour le 19/07/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci