La menace de la tique géante

Dernière mise à jour: août 2019 | 9255 visites
tique1.jpg

news Très répandue en Afrique du Nord et en Asie, la tique géante (Hyalomma marginatum) a été signalée dans plusieurs pays européens. A quel point faut-il la craindre ?

La tique géante est trois fois plus grande que la tique commune et elle peut sentir et suivre une personne à une distance de 10 mètres. Elle peut transmettre de nombreuses maladies, comme le virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, qui peut entraîner des dommages au foie ainsi qu’un gonflement et des saignements dans d'autres tissus. Elle peut également, bien entendu, transmettre la maladie de Lyme.

Où se trouve-t-elle ?

La tique géante est très répandue en Afrique du Nord et en Asie. Sa présence sur des animaux et sur des humains n'est pas rare en Europe, en particulier dans les pays du sud et de l'est du continent.

Les tiques géantes ne peuvent pas parcourir de grandes distances, mais elles sont véhiculées vers nos contrées par leurs hôtes vertébrés, en particulier les oiseaux migrateurs et les ongulés (chevaux).

Les hyalomma préfèrent le climat méditerranéen d'Afrique du Nord et du sud de l'Europe, mais elles s'adaptent partout. Le risque d’en trouver en Belgique ou en France existe.

Quelle est sa dangerosité ?

Le tique géante est considérée comme le plus important vecteur du virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo. Elle est considérée comme un agent pathogène émergent en Europe. Au cours de la dernière décennie, ce virus a été reconnu comme un problème croissant en Eurasie, affectant plusieurs pays d'Europe orientale (Albanie, Bulgarie, Kosovo et Russie), avec notamment l'apparition de cas humains en Turquie et en Grèce. Il existe des signes de circulation de virus en Hongrie, au Portugal et plus récemment en Roumanie. Le virus a été trouvé dans des tiques géantes en Espagne.


publié le : 26/08/2019 , mis à jour le 25/08/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci