Complication de la grossesse : une partie du fœtus dans la vessie

Dernière mise à jour: octobre 2019 | 11819 visites
123m-zw-echogra-25-9-19.jpg

news C’est un cas exceptionnel de complication de la grossesse : en raison d’une fistule, la partie supérieure d’un fœtus avait glissé dans la vessie de la femme enceinte, alors que la partie inférieure se trouvait dans l’utérus.

Le cas est rapporté par une équipe brésilienne (université de São Paulo). Cette femme de 37 ans s’est présentée aux urgences pour des douleurs dans le bas-ventre et du sang dans les urines. Les médecins réalisent une échographie, qui détecte la présence d’un fœtus vivant d’environ 13 semaines. La particularité, c’est que la partie supérieure (tête et tronc) se trouve dans la vessie, alors que les membres inférieurs sont dans l’utérus.

Explication ? La présence d’une fistule vésico-utérine, une communication anormale entre ces deux organes. Dans 60% des cas, elle est la conséquence d’une blessure à la vessie survenue lors d’une césarienne : or, cette patiente avait accouché deux fois de cette manière.

Peu de temps après son admission, la douleur et le saignement ont gagné en intensité. Une nouvelle échographie montre que le fœtus a entièrement migré vers la vessie, et qu’il est mort. Les chirurgiens l’ont extrait, avant de réparer la fistule. Après quelques jours d’observation, la patiente a pu quitter l’hôpital. Comme l’explique Le Monde, « le développement d’une partie du sac gestationnel dans la vessie est un cas exceptionnel ; le second rapporté dans la littérature médicale internationale ». Le précédent remonte à 2012 et il concernait une femme indienne de 31 ans, avec présence dans la vessie d’un fœtus mort âgé d’environ 10 semaines.

Voir aussi l'article : Vidéo - Qu'est-ce qu'une grossesse à risque ?

Source: einstein (São Paulo) (https://journal.einstein.br) via Le Monde (www.lemonde.fr)
publié le : 18/10/2019 , mis à jour le 18/10/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci