Le sucre est-il vraiment la cause du diabète ?

Dernière mise à jour: novembre 2019 | 4260 visites
123-suiker-klontjes-3-170-01.jpg

news Le fait de réduire considérablement ses apports en sucre peut-il prévenir le diabète de type 2 (DT2), ou permettre d'en guérir ? Les choses ne sont pas si simples que cela. En fait, peut-on vraiment dire que le sucre est la cause du diabète ?

Le diabète désigne divers troubles qui empêchent le corps d’équilibrer la glycémie. Par exemple, le corps peut ne produire que peu ou pas d’insuline, ou il peut y être moins sensible. L'insuline joue un rôle essentiel puisque cette hormone régule le taux de sucre dans le sang (glycémie).

Les deux principaux types de diabète sont les types 1 et 2.

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune : le système immunitaire détruit les cellules qui produisent l'insuline. C'est la raison pour laquelle il est alors indispensable de s'injecter de l'insuline plusieurs fois par jour ou porter une pompe à insuline.

Le diabète de type 2 est le plus fréquent, puisqu'il concerne 9 personnes diabétiques sur 10. Elles ont trop peu d'insuline dans le corps ou leur sensibilité à l’insuline est réduite. Ce type de diabète se développe généralement à un âge relativement avancé, encore qu'il concerne de plus en plus de jeunes. Contrairement au type 1, le diabète de type 2 est fortement associé au surpoids et au manque d’exercice physique. Il s'installe généralement très progressivement et avec peu de symptômes.

Les deux types de diabète intègrent un facteur génétique. Pour le diabète de type 2, le risque de le développer à son tour est ainsi plus élevé en cas d'antécédents familiaux. L'âge joue aussi un rôle : plus on vieillit, plus la glycémie a tendance à augmenter. En adoptant un mode de vie sain, il est possible d'atténuer ce processus. Le fait de manger trop de sucre, au contraire, va l'accentuer.

Peut-on affirmer qu’on risque un diabète en mangeant beaucoup de sucre ? Les deux points clés, en termes de prévention, consistent à maintenir un poids sain (attention à l'obésité) et à pratiquer une activité physique régulière. L'alimentation intervient, bien entendu, dans la gestion du poids. Or, le sucre est particulièrement calorique : on peut évidemment en consommer, mais l'excès est nuisible, surtout s'il existe une sensibilité génétique.

Donc, ne pas consommer de sucre n'empêchera pas de développer un diabète de type 2 ou ne permettra pas d'en guérir. Par contre, la perte de poids en cas d'obésité contribue grandement à maîtriser la maladie, et la baisse de la consommation de sucre aide à maigrir.

Voir aussi l'article : Le sucre : un ami ou un ennemi ?


publié le : 10/11/2019 , mis à jour le 09/11/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci