Risques de l'e-cigarette : quand est-elle vraiment utile ?

Dernière mise à jour: décembre 2019 | 3380 visites
123-vr-e-sigaret-06-15.jpg

news Les incertitudes concernant la balance risque - bénéfice de la cigarette électronique (e-cigarette) troublent le message des médecins, ici les pneumologues : quand est-elle utile et quand est-elle déconseillée ?

Le fait que la cigarette électronique soit moins nocive que le tabac ne fait pas vraiment de doute. Toutefois, on manque de recul pour évaluer les effets sur la santé de l’e-cigarette, alors que des études sur l’animal et sur des tissus humains (« en éprouvette ») suggèrent certains risques. Des atteintes pulmonaires graves et des décès ont été notifiés aux Etats-Unis, et récemment en Belgique, encore que dans la plupart des cas (mais pas dans tous…), les victimes avaient vapoté des liquides contenant du cannabis (THC) et un dérivé de vitamine E. C’est donc le flou.

Par principe de précaution, l’association européenne des pneumologues (European Respiratory Society) a récemment changé son fusil d’épaule. Jusqu’à présent, elle considérait que la cigarette électronique pouvait constituer une aide au sevrage tabagique. Toutefois, elle constate un taux de rechute élevé, que de nombreux ex-fumeurs deviennent des vapo-fumeurs, et qu’une proportion importante combine les deux : vapotage + tabac (souvent en baissant la consommation de cigarettes). Des effets délétères de l’e-cigarette ne pouvant certainement pas être écartés, les pneumologues européens estiment que la seule approche défendable renvoie à la prise en charge classique du sevrage tabagique : accompagnement psychologique, substituts nicotiniques... Et rien d‘autre.

Les spécialistes français (Société de pneumologie de langue française) sont plus nuancés. Comme l’explique Le Quotidien du Médecin, ils estiment que « l’utilisation de la cigarette électronique ne peut être acceptée que dans le cadre de tentatives de sevrage tabagique chez les fumeurs qui ont déjà essayé avec d’autres moyens validés, et toute autre utilisation doit être proscrite ». Un appel à la prudence, donc.

Voir aussi l'article : Arrêter de fumer : l’efficacité de la cigarette électronique


publié le : 28/12/2019 , mis à jour le 27/12/2019
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci