ad

Statines : l’efficacité des textos (SMS) et des e-mails

Dernière mise à jour: janvier 2020 | 5217 visites
123-dr-tablet-interen-comp-stet-11-15.jpg

news Les statines sont des médicaments prescrits pour faire baisser le taux de cholestérol, en particulier le « mauvais » (LDL). Problème : bien des patients abandonnent le traitement au fil du temps. Les textos (SMS) et les e-mails peuvent contribuer à les fidéliser.

Même si elles ne sont pas dénuées d’effets secondaires possibles, les statines sont importantes pour la prévention de l’accident cardio (infarctus…) et cérébrovasculaire (AVC), singulièrement chez les patients qui présentent un risque élevé. Une équipe américaine (Intermoutain Medical Center Heart Institute) a développé et testé une procédure originale, consistant à envoyer des rappels à ses patients, afin de les inciter à prendre leur statine à heure et à temps, et sur la durée.

Ces messages adressés par texto (SMS) ou par e-mail ont été personnalisés, en tenant compte d’un éventail de caractéristiques propres à chacun afin d’individualiser le contenu, le moment, la fréquence… Deux groupes ont été constitués : les uns ont reçu ces rappels, ce qui n’a pas été le cas des autres. L’adhésion au traitement a été évaluée en quantifiant les prescriptions sur une durée d’un an.

Le résultat met en évidence une adhésion bien supérieure dans le « groupe rappels », puisqu’en moyenne, ces patients ont suivi le traitement pendant 80% de la période, alors qu’on constate que la proportion décline progressivement au fil du temps dans l’autre groupe. Les chercheurs en déduisent que ce type de soutien, beaucoup plus étroit que les conseils au cabinet du médecin et le simple renouvellement des prescriptions, s’accompagne d’un réel bénéfice en termes d’adhésion au traitement. Mais aussi sur le plan des paramètres santé, puisque les bilans périodiques (taux de cholestérol, incidence des troubles cardiaques…) sont alors plus favorables.

Voir aussi l'article : Cholestérol : les statines, quel risque pour quelle efficacité ?

Source: American Heart Association (www.heart.org)
publié le : 12/01/2020 , mis à jour le 11/01/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci