ad

Mal de dos et insomnie : l’aide du yoga et de la physiothérapie

Dernière mise à jour: février 2020 | 5517 visites
vr-yoga-170_400_04.jpg

news Les patients souffrant d’un mal de dos (lombalgie) chronique sont souvent affectés par des troubles du sommeil : le yoga et la physiothérapie peuvent aider à lutter contre la douleur et l’insomnie.

La douleur et l’insomnie sont évidemment liées, l’une engendrant l’autre, et on peut supposer qu’un sommeil insatisfaisant sensibilise davantage à la douleur. Les médicaments (antidouleurs et somnifères) ne sont pas idéaux, non seulement parce que leur efficacité est très aléatoire, mais aussi car ils ne sont pas dénués de risques d’effets secondaires.

Une équipe américaine (Boston Medical Center) a évalué l’intérêt du yoga et de la physiothérapie dans la prise en charge de ces problèmes. Elle a réuni des patients souffrant d’une lombalgie chronique, dont 92% déclaraient un sommeil de mauvaise qualité. L’âge moyen était de 46 ans, à peu près autant d’hommes que de femmes. Ils ont été répartis en trois groupes, encadrés pendant trois mois.

• séances collectives de yoga
• séances individuelles de physiothérapie
• séances d’information sur la gestion du mal de dos (au départ d’une brochure)

Le résultat montre, après ces trois mois, une amélioration « modérée mais significative » de la qualité du sommeil et des capacités physiques dans les groupes yoga et physiothérapie, et ceci dans des proportions équivalentes. Ce bénéfice se maintient après un an.

Les chercheurs notent que les bienfaits les plus remarquables sont observés chez les personnes dont la douleur a été le mieux soulagée grâce à ces exercices et celles qui ont le plus gagné en mobilité. Ils ajoutent qu’avant d’entamer un traitement médicamenteux, ou même si celui-ci est déjà en cours, il serait utile d’essayer l’une de ces approches non pharmacologiques.

Voir aussi l'article : Yoga et méditation : le plein d’énergie pour tout le corps

Source: Journal of General Internal Medicine (www.jgim.org)
publié le : 19/02/2020 , mis à jour le 18/02/2020
ad
pub