ad

Risque cardiovasculaire : en quelle saison êtes-vous né ?

Dernière mise à jour: mars 2020 | 2779 visites
123-zon-licht-natuur-30-1.jpg

news Les personnes nées au printemps ou en été présenteraient un risque un peu plus élevé de décès de cause cardiovasculaire. Comment expliquer cela ?

Cette équipe américaine (université Harvard) a analysé des données concernant quelque 115.000 femmes âgées de 30 à 55 ans à l’entame, et suivies pendant quarante ans. Parmi les personnes décédées, environ 20% l’ont été de cause cardiovasculaire. A la différence d’études antérieures, les chercheurs n’ont pas trouvé de relation entre la saison et la mortalité globale. En revanche, poursuit la revue médicale Le Généraliste, ils observent que les femmes nées au printemps et en été s’exposent à une augmentation « légère mais significative » du risque de décès de cause cardiaque, ce sur-risque étant le plus élevé pour celles nées en avril (+ 12%).

L’une des grandes forces de cette étude (avec l’importance de l’effectif et la longueur du suivi) réside dans la prise en compte minutieuse des facteurs connus pour augmenter le risque cardiovasculaire. Quant à l’explication, elle renverrait à un environnement périnatal différent selon la période de conception (et donc de naissance) : fluctuations du régime alimentaire, circulation d’agents infectieux, augmentation de la pollution atmosphérique, durée d’ensoleillement… Le statut maternel en vitamine D, déjà incriminé dans le risque cardiovasculaire à l’âge adulte, pourrait entrer en ligne de compte.

En tout cas, ces observations rejoignent celles de plusieurs autres travaux d’envergure. L’un d’entre eux (Suède) fait état du plus faible risque de mortalité cardiovasculaire pour les natifs de novembre.

Voir aussi l'article : La saison de naissance influence-t-elle le caractère ?

Source: BMJ (www.bmj.com)
publié le : 31/03/2020 , mis à jour le 30/03/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci