ad

Miso et natto : les bienfaits du soja fermenté

Dernière mise à jour: mars 2020 | 2892 visites
123m-miso-24-3-20.jpg

news La consommation de soja est associée à un éventail de bienfaits pour la santé. Qu’en est-il des formes fermentées, comme le miso et le natto ?

Comme l’explique en préambule le Dr Roseline Péluchon (Journal international de médecine), « le soja bon pour la santé, voilà une opinion très largement répandue. Peu d’études l’ont toutefois formellement prouvé », sachant néanmoins que certaines ont montré que la consommation de produits de soja fermenté est associée à une réduction du risque d’hypertension, voire à une réduction du risque d’événement cardiovasculaire.

Une équipe japonaise (Centre national du cancer) a suivi pendant une quinzaine d’années un groupe de quelque 93.000 personnes âgées de 45 à 74 ans à l’entame. Objectif : évaluer le lien entre la consommation d’aliments à base de soja et le risque de mortalité prématurée toutes causes confondues. Quatre produits ont été pris en considération.

Natto : graines de soja fermentées consommées le plus souvent comme accompagnement du riz nature.
Miso : pâte fermentée, composée notamment de graines de soja (avec du riz, du sel et un ferment).
Tofu : fromage de soja issu du caillage du lait de soja.
Aburaage : tofu frit.

Que constate-t-on ? L’élément le plus probant tend à démontrer que la consommation de produits à base de soja fermenté (natto et miso) est associée à une réduction du risque de mortalité prématurée, et ceci dans les deux sexes. L’association avec la prévention de la mortalité cardiovasculaire est significative avec le natto, et pas avec le miso (sans doute en raison de sa plus forte teneur en sel). Le tofu et l’aburaage ne semblent avoir aucun effet sur la mortalité prématurée toutes causes confondues.

Ainsi que l’explique le Dr Péluchon, « les auteurs précisent toutefois en conclusion que ces résultats doivent être interprétés avec précaution, des facteurs confondants non identifiés pouvant intervenir ».

Voir aussi l'article : Le soja contre le cancer de la prostate ?

Source: BMJ (www.bmj.com)
publié le : 01/04/2020 , mis à jour le 31/03/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci