ad

Les édulcorants peuvent-ils remplacer le sucre ?

Dernière mise à jour: janvier 2021 | 4206 visites
zakjes-suiker-aspart-170_400_05.jpg

news Nous sommes tous conscients des conséquences nocives d'une consommation excessive de sucre. Par conséquent, les substituts de sucre ou les édulcorants deviennent de plus en plus populaires. Que faut-il en penser ?

Ces additifs donnent aux produits alimentaires un goût sucré sans apporter autant de calories que le sucre. Il existe deux catégories principales d'édulcorants.

• Les édulcorants intensifs, qui ont un pouvoir sucrant beaucoup plus fort (50 à 3000 fois) que le sucre, donc il n'en faut pas beaucoup. Ces additifs contiennent peu ou pas de calories. Parmi eux : la stévia, l'aspartame, l'acésulfame-K, la saccharine et le sucralose.

• Les édulcorants extensifs ont un pouvoir édulcorant inférieur à celui du sucre, mais fournissent environ la moitié moins de calories. Ils sont souvent utilisés pour préparer du chewing-gum, des pâtisseries et des biscuits. Parmi eux : le maltitol, le lactitol, le sorbitol, le xylitol et l'erythritol.

Les édulcorants diffèrent non seulement par leur douceur, mais aussi par leur goût et leurs propriétés chimiques. Ainsi, certains édulcorants ne résistent pas aux températures élevées et ils ne conviennent donc pas à la cuisson. En fait, des combinaisons d'édulcorants sont souvent utilisées dans les préparations. Le sucre et un édulcorant sont également souvent combinés en un seul produit, par exemple dans les boissons gazeuses ou les boissons lactées, pour réduire la teneur en calories mais conserver autant que possible le goût du sucre.

À consommer avec modération


Dans la nomenclature, tous les édulcorants dans les aliments vendus en magasin portent un code E (ou numéro E), ce qui signifie que l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) les considère comme sûrs.

Les édulcorants sont assez sains, mais consommez-les tout de même avec modération. Il vaut mieux se débarrasser de trop de douceur que remplacer le sucre par toutes sortes d'additifs.
Les produits contenant de hautes doses d'édulcorant doivent afficher la mention « une consommation excessive peut avoir un effet laxatif ».

Voir aussi l'article : Graisse et sucre : la qualité compte autant que la quantité

Source: Andy Furniere - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub