ad

Pourquoi peut-on être allergique à la bière ?

Dernière mise à jour: septembre 2020 | 5962 visites
123m-biere-alcool-bier-alcohol-25-8-20.jpg

news Chacun d’entre nous a déjà entendu parler de l’allergie alimentaire aux noix, aux crustacés ou aux œufs, mais celle à la bière est beaucoup moins connue. A quoi est-elle due ?

On estime qu’environ 2 à 3% de la population présente cette réaction allergique, qui se manifeste essentiellement par des symptômes cutanés (rougeurs, eczéma, urticaire…), et digestifs (diarrhée, vomissements, crampes…), mais qui - dans des cas rares - peut prendre un caractère nettement plus sévère (choc anaphylactique).

En fait, les études sur le sujet sont relativement récentes, sachant que cette allergie peinait à convaincre de sa réalité. Les recherches ont identifié une série de composants potentiellement impliqués dans la réaction allergique : céréales (orge, blé…, et le malt), houblon, levures, éventuellement sulfites… Dans une proportion importante de cas, il s'agit d'une allergie croisée, c’est-à-dire qu’une autre allergie (en particulier une allergie alimentaire) est présente. On estime aussi que le processus de fermentation joue un rôle clé dans la sensibilisation.

Que faire alors ? Comme pour toutes les allergies alimentaires, il n’y pas de secret : l’éviction du déclencheur est primordiale...

Voir aussi l'article : Bière sans alcool mais alcootest positif ?

Source: Portail Québec (www.quebec.ca)
publié le : 01/09/2020 , mis à jour le 01/09/2020
ad
pub