ad

Covid-19 : quelles précautions aux toilettes ?

Dernière mise à jour: septembre 2020 | 4736 visites
123m-toilet-13-11-19.jpg

news Les gestes barrières sont d'une grande importance pour prévenir la transmission du coronavirus (Covid-19). Qu'en est-il des conseils dans les toilettes, en particulier publiques ?

Cette recommandation des virologues a fait sourire : baissez l'abattant des toilettes avant de tirer la chasse d'eau. Et pourtant... Lors du rinçage, des particules virales, dont celles du coronavirus, pourraient être libérées dans l'air, entraînant un risque de contamination. Même si celui-ci semble plutôt faible, la recherche montre que le conseil n’est pas insensé, en particulier en ce qui concerne les toilettes publiques.

Pour diverses maladies, telles que les infections intestinales, il a déjà été démontré que les selles des personnes infectées peuvent contenir des virus ou des bactéries pathogènes. Le matériel génétique du coronavirus a également été trouvé dans les fèces de patients. Certains d'entre eux présentent d'ailleurs des troubles intestinaux, comme des vomissements, de la diarrhée et des douleurs abdominales. Tout ceci suggère que le virus pourrait potentiellement être transmis par les toilettes.

Un nuage de gouttelettes

La chasse des toilettes fait tourbillonner et éclabousser l’eau. Lorsque le couvercle est ouvert, un nuage de gouttelettes peut se former. Il est possible qu'après le passage aux toilettes d'une personne infectée, ce nuage contienne des particules du coronavirus. Il existe alors un risque que ces particules stagnent dans l'air puis soient inhalées par les visiteurs suivants, ou qu'elles se posent sur une surface et qu'elles se retrouvent sur les mains.

Pour étudier la possibilité de propagation par les toilettes, des chercheurs chinois (université de Yangzhou) ont eu recours à des modèles informatiques sophistiqués. Ils ont simulé les tourbillons dans la cuvette des toilettes et le nuage de gouttelettes ainsi produit. Ces simulations ont montré que 40 à 60% des gouttelettes voltigent à environ un mètre au-dessus de la lunette des toilettes, et que le nuage se maintient pendant quelques minutes.

Voilà pour la théorie. En pratique, il est loin d'être acquis qu'on puisse réellement être infecté de cette manière. Il faudrait pour cela que les particules du coronavirus des selles soient suffisamment nombreuses et actives, ce qui n'est pas du tout sûr. Le risque de contamination par cette voie apparaît donc assez faible. Mais comme la recherche ne peut pas encore fournir une réponse définitive, il est plus prudent de faire très attention, en particulier dans les toilettes publiques.

Les conseils

Si vous fermez le couvercle des toilettes avant de tirer la chasse d'eau, vous réduisez considérablement le nuage de gouttelettes. Il est également conseillé de nettoyer le siège des toilettes au préalable, car il est probable que des gouttelettes de la chasse précédente se soient posées dessus.

Enfin, lavez-vous soigneusement les mains après chaque passage aux toilettes, car le bouton de la chasse d'eau et la poignée de porte peuvent être contaminés par des particules virales.

Voir aussi l'article : Covid-19 : comment le masque réduit la gravité de la maladie

Source: Physics of Fluids (https://aip.scitation.org/j)
publié le : 20/09/2020 , mis à jour le 19/09/2020
ad
pub