ad

Travail : qui est plus à risque de harcèlement sexuel ?

Dernière mise à jour: octobre 2020 | 3049 visites
123m-pesten-werk-6-10-20.jpg

news Le harcèlement sexuel en milieu professionnel est une réalité qui touche une proportion importante des travailleurs, hommes et surtout femmes. Lesquels sont les plus exposés ?

Ainsi que l’explique le Dr Roseline Péluchon (Journal international de médecine), « la prévalence exacte du harcèlement sur le lieu de travail est encore difficile à estimer et ses conséquences ne sont sans doute pas non plus parfaitement appréhendées ». Des études approfondies sont donc nécessaires, et c’est à quoi s’est attelée une équipe suédoise (université de Stockholm).

Sur une période de près de vingt ans, quelque 87.000 travailleurs salariés, émanant de divers secteurs d’activités, ont répondu à un questionnaire sur leurs conditions de travail. Les chercheurs ont analysé les réponses concernant spécifiquement le harcèlement. Dans un second temps, ils les ont rapprochées des suicides et des tentatives de suicide.

Combien de victimes ? Quelque 5% des répondants rapportent avoir été victimes de harcèlement sexuel au cours de l’année précédente : 2% des hommes et 7,5% des femmes.

Les femmes. Les victimes sont principalement célibataires, divorcées ou séparées, et en moyenne plus jeunes avec des revenus plus faibles.

Les hommes. Même profil que les femmes, en ajoutant les hommes sans enfant.

Les auteurs. Le collègue ou le supérieur n’est pas le responsable le plus souvent mentionné. En fait, les auteurs sont avant tout des patients, des clients, des passagers ou des étudiants.

Le suicide. Même si le nombre de cas reste relativement faible, le fait d’avoir été victime de harcèlement sexuel multiplie par deux le risque de tentative de suicide, et par trois la probabilité d’un suicide abouti. Le Dr Péluchon commente : « La prévention du suicide en milieu professionnel doit prendre en compte le risque que constitue le harcèlement au travail ». Et cette association mériterait évidemment des recherches spécifiques.

Voir aussi l'article : Harcèlement sexuel : une profonde souffrance physique et mentale

Source: BMJ (www.bmj.com)
publié le : 16/10/2020 , mis à jour le 15/10/2020
ad
pub