ad

Mauvaise haleine : l’efficacité des huiles essentielles

Dernière mise à jour: janvier 2021 | 3963 visites
123m-adem-mond-29-12-20.jpg

news Les huiles essentielles pourraient contribuer à largement atténuer l’halitose, la mauvaise haleine, en ciblant les bactéries de la bouche qui en sont responsables.

La mauvaise haleine est causée par des composés volatils sulfurés produits par des bactéries buccales. Parmi toutes celles qui peuplent la bouche, seules une dizaine d’espèces dégageraient ces substances malodorantes. Il en va ainsi de Fusobacterium nucleatum, souvent présente dans la plaque dentaire et qui se distingue par l’abondance de sulfure d’hydrogène (un composé volatil sulfuré) qu’elle génère.

Une équipe québécoise (université Laval) l’a sélectionnée pour tester sa sensibilité aux huiles essentielles. Après un « criblage » pour repérer celles qui avaient le plus de potentiel, trois ont été retenues : thé du Labrador, menthe poivrée et sarriette des montagnes. Des tests poussés ont mis en évidence une activité très intéressante.

• Inhibition de la croissance de F. nucleatum et réduction de son abondance, sans causer de dommages aux cellules de la muqueuse buccale.

• Diminution de la viabilité des biofilms (c’est sous cette forme que ces bactéries vivent dans la bouche).

• Réduction de la production de composés volatils sulfurés proportionnelle à la dose d’huile essentielle.

C’est l’huile essentielle de la sarriette des montagnes qui affiche l’effet le plus encourageant. Les chercheurs commentent : « Nos résultats suggèrent que pour réduire la mauvaise haleine, ces huiles essentielles pourraient être ajoutées à des dentifrices, des rince-bouches, des chewing-gums, des pastilles ou des gels. Elles n’élimineraient pas les bactéries, mais elles en diminueraient l’abondance et les effets négatifs ».

Une étude antérieure réalisée par les mêmes spécialistes avait montré que l’huile essentielle de cannelle était la plus efficace pour contrôler l’abondance de S. moorei, une autre bactérie associée à la mauvaise haleine. Pour attaquer plus efficacement l’halitose, il faudra donc sans doute combiner les huiles essentielles, dans un même produit ou dans plusieurs.

Attention : selon leur nature, leur concentration, leur présentation et la manière dont elles entrent en contact avec l’organisme, les huiles essentielles peuvent exposer à un risque de toxicité. Demandez conseil à un spécialiste.

Voir aussi l'article : Quelles solutions contre l'haleine d'ail ?

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub