ad

Quels médicaments peuvent provoquer les yeux secs ?

Dernière mise à jour: janvier 2021 | 2444 visites
123m-oog-ogen-29-12-20.jpg

news L’inconfort et les troubles visuels liés aux yeux secs (sécheresse oculaire) affectent le quotidien de nombreuses personnes. Des médicaments peuvent être en cause.

La sécheresse oculaire est fréquente, en particulier chez les seniors et les femmes. Elle se manifeste par des symptômes typiques : sensation de brûlure ou de « sable dans les yeux », rougeurs, picotements, sensibilité à la lumière… Dans les cas sévères, des lésions de la surface de l’œil (dont la cornée) sont possibles, avec alors un risque d’atteinte visuelle. Ces lésions sont elles-mêmes un élément d’altération du film lacrymal, dont la qualité et la quantité sont déjà très affectées.

La sécheresse oculaire renvoie à plusieurs causes possibles : air ambiant trop sec, prédisposition physiologique, maladie oculaire, maladie auto-immune, maladie de Parkinson, diabète… et une série de médicaments, indique la revue médicale Prescrire. C’est le cas de médicaments administrés par voie oculaire (anti-histaminiques H1, anti-inflammatoires non stéroïdiens, antiglaucomateux) ou par voie intravitréenne, mais aussi par voie orale ou sous forme injectable : médicaments atropiniques utilisés dans le traitement de l’incontinence urinaire, des allergies ou de la dépression, ainsi que certains groupes comme les bêta-bloquants ou les diurétiques (hypertension artérielle).

L’utilisation de plusieurs collyres ou la présence de certains conservateurs dans les médicaments oculaires accroît aussi le risque, tout comme le fait de porter des lentilles de contact (ce qui augmente l’altération du film lacrymal). Prescrire ajoute en substance : « La sécheresse oculaire est souvent réversible après l’arrêt du médicament incriminé. Une diminution de la dose, un changement de médicament ou un traitement symptomatique de la sécheresse oculaire sont des options ».

Voir aussi l'article : Yeux secs : quels conseils dans la vie quotidienne ?

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub